Maison&Objet accueille E-Pause

Maison&Objet accueille E-Pause

Du 6 au 10 septembre prochain, E-Pause expose au Salon Maison&Objet, l’événement référence de tous les acteurs de l’art de vivre, de la mode-maison, de la décoration d’intérieur et du design.

Nous sommes très heureux d’avoir été repérés pour le parcours French Made, le parcours Sustainable et le parcours Work! 

Cerise sur le gâteau pour E-Pause qui promeut les moments collectifs déconnectés au bureau, ce hall accueille aussi pour la première fois un espace dédié aux espaces de travail : “Work!“. 

Nous serons ravis d’accueillir les professionnels sur notre stand J150 dans le Hall 6 , Today Signature : “L’art de vivre contemporain. Éditeurs iconiques ou émergents du design font rimer singularité et innovation. Un concentré de l’air du temps, l’audace en plus.” (ce n’est pas de nous ; c’est ainsi que Maison&Objet décrit cet espace).

Édition limitée “spécial été”

Édition limitée “spécial été”

“Voilà l’été, voilà l’été…” Le moment idéal pour goûter aux pauses numériques !

E-Pause lance son édition limitée “spécial été”, en vente 15 jours seulement, du 8 au 21 juillet.

Votre Pack Spécial Été comprend plein de petites surprises, à découvrir sur la boutique E-Pause !

Super idée ! L’été est toujours le moment de prendre du recul sur nos pratiques et partager avec nos proches de vrais moments ?,

Aelies (sur Instagram)

Enfants, ados & écrans : trouver le bon dosage

Enfants, ados & écrans : trouver le bon dosage

L’idée d’interdire catégoriquement les écrans pour les enfants me gêne (après tout, bien utilisés, ce sont de formidables outils) et pour les ados (bonjour l’ostracisation dans la cour du collège quand on n’a pas de smartphone !).  Toutefois, les spécialistes nous alertent : trop d’écrans peut nuire à leur développement.

Entre “trop” et “pas assez”, il n’est vraiment pas facile de savoir ce qui est bon pour nos enfants !

Plutôt que d’y aller à tâtons, je préfère me fier aux préconisations des spécialistes.

Serge Tisseron, psychiatre, propose une règle facile à retenir, articulée autour de l’âge des enfants : 3, 6, 9, 12

jusqu’à 3 ans, éviter les écransles enfants ont besoin de construire leurs repères dans l’espace (en manipulant des objets qui stimulent tous leurs sens) et dans le temps (à travers les histoires qu’on leur raconte),

jusqu’à 6 ans, limiter le temps d’écrans pour laisser la part belle à la créativité. L’enfant développe son imagination en créant de ses propres mains, et en jouant avec d’autres. Utilisés avec modération, les écrans interactifs peuvent être utilisés pour développer les sens des enfants, et pour jouer de préférence à plusieurs.

jusqu’à 9 ans, fixer des limites de temps d’écran, et respecter les âges des programmes (télé, jeux vidéo). Et éviter l’ordinateur et les écrans dans les chambres !

jusqu’à 12 ans, c’est l’éducation à internet, accompagné – pour que l’enfant comprenne 3 notions fondamentales : ce que l’on y met peut se retrouver dans le domaine public, ce que l’on y met restera éternellement, on y trouve des informations vraies, mais également des informations fausses.

A partir de 12 ans, commence le temps de l’autonomie – celle-ci s’accompagne de règles d’usages (contrôle parental, créneaux d’utilisation, pas d’utilisation la nuit).

D’autres spécialistes préconisent de préserver une plage de 90 minutes sans écrans avant d’aller se coucher. Cela évite les stimulations liées aux notifications et à la lumière bleue, et permet d’entamer sereinement la nuit.

Autant de pistes qui nous permettent d’accompagner nos enfants avec davantage de sérénité dans leur découverte du numérique !

Dernier point – mais pas des moindres : nous sommes leur premier modèle, et malheureusement pas les plus exemplaires dans nos usages ;-))

 

Sources :

Succès pour la campagne de lancement E-Pause !

Succès pour la campagne de lancement E-Pause !

La campagne de lancement de E-Pause s’est achevée le 3 décembre 2018 en beauté.

Résultat des courses : l’objectif initial de la campagne de financement participatif a été atteint, et même dépassé !

Les quelque 1300 visiteurs de la page sur la plateforme Ulule ont découvert la gamme d’objets collectifs, design, écologiques et Made in France que nous avons imaginée pour vous permettre de faire des pauses numériques, et eu la possibilité de prendre part à l’aventure en participant à la campagne de crowdfunding, avec notamment la possibilité de commander en avant-première et en exclusivité les six modèles de la gamme.

Une première expérience de crowdfunding réussie, avec des soutiens mobilisés et très enthousiastes, qui met E-Pause sur les rails !