Lors de cette série dédiée au design, Agnès Szabo, la créatrice de E-Pause, et Patrice Bonneau, le designer des collections, reviennent sur différents aspects de leur collaboration.

Aujourd’hui, pour ce dernier épisode, Patrice retrace comment l’idée s’est concrétisée, nous livre ses coups de coeur dans la collection, ainsi qu’une pensée personnelle pour la fin !

Comment avez-vous transcrit l’idée en formes ? 

– Patrice : “Nous avons méticuleusement défini les vertus de notre projet : il est doux, fédérateur, totémique.

Nous avons choisi des projets et des matières qui exprimaient selon nous ces valeurs :

– le feutre pour cajoler nos écrans

– le bois pour structurer et rendre lisible la démarche (tiens, qui n’a pas déposé sa pochette avec son téléphone ?)

– le logo traversant pour revendiquer fièrement appartenir au courant ePauseur !”

Quel est votre modèle préféré dans la gamme, et pourquoi ?

– Patrice : “J’aime beaucoup TAO, il est mystérieux, désincarné de sa fonction (j’étais content d’entendre « c’est une sculpture ») et pourtant parfaitement serviable

Mais le modèle nomade destiné aux coachs, le NAMI, me plait aussi beaucoup pour son agilité : il sait se faire tout petit et tout léger dans le sac des coachs ; et pourtant, une fois déployé,  il est structuré, il stimule la curiosité et une fois expliqué, il invite à participer à la démarche

Comment voyez-vous l’avenir de nos usages numériques ?

– Patrice : “J’aurais aimé poser cette question à Aaron Swartz.

On évoque Jeff Besos ou Mark Zukerberg comme les génies d’internet.

Pour ma part, je suis plus sensible à la vision qu’en ont (en avaient) Tim Berners Lee, Satachi Nakamoto et plus encore Aaron Swartz, qui s’était engagé avec internet à réparer le monde !

Cette série dédiée au design se termine avec ce 4ème épisode… Merci Patrice ; ce fut un plaisir d’échanger avec vous.